Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 13.07.2011 08h17
Le Parti focalise son attention sur la lutte contre la sécheresse et les inondations

La Chine vise à moderniser ses installations de traitement de l'eau au cours des 5 à 10 prochaines années afin d'assurer la sécurité de la production de céréales et d'atténuer l'impact que peuvent avoir les sécheresses et des inondations.

Le président Hu Jintao a déclaré lors d'une réunion vendredi et samedi derniers que les projets d'eau seraient prioritaires dans les projets de construction d'infrastructures du pays et que de tels travaux mettraient l'accent sur l'irrigation et la conservation de l'eau dans les zones rurales.

D'ici 2020, la Chine aura mis en place un système d'infrastructure de l'eau capable de protéger le pays des conséquences des inondations et des sécheresses. Le système garantira également une protection de l'eau et son utilisation efficace, a-t-il ajouté.

Le Parti communiste chinois (PCC) tenait sa première réunion sur la gestion des ressources en eau, montrant ainsi l'importance majeur qu'il attache à la conservation de l'eau.

Selon les analystes, une telle réunion au sommet prouve que la Chine inscrira la conservation de l'eau parmi ses priorités - un statut égal à celui des céréales et du pétrole – en respect du développement durable.

Depuis le début de l'année, le Comité central du PCC a porté une attention particulière à la conservation de l'eau. Tous les ans, en début d'année, le comité et le Conseil des affaires d'Etat publient un document soulignant les priorités futures du gouvernement. Le document aborde souvent des questions rurales mais cette année, et pour la première fois, il se penche sur la conservation de l'eau.

Dans le document, le gouvernement s'est engagé à doubler la moyenne annuelle de ses dépenses liées à la conservation de l'eau pour les 10 prochaines années par rapport aux 200 milliards de yuans (31 milliards de dollars) investis en 2010.

Les analystes estiment que la Chine est confrontée à une grave situation en termes de problèmes de conservation des eaux, suite à des années d'industrialisation et d'urbanisation.

Pendant longtemps, le développement agricole du pays s'est appuyé sur les conditions naturelles et au moins la moitié des terres arables du pays manque de systèmes d'irrigation de base.

Dans les zones où il existe des systèmes d'irrigation, les installations datent et ont souvent été mal entretenues, entraînant un gaspillage de l'eau.

Les nombreux projets de conservation de l'eau du pays doivent également être renforcés afin de mieux résister aux inondations et gérer les sécheresses, soulignent les experts.

Les inondations en série et les vagues de sécheresses des dernières années ont mis à jour les faiblesses des infrastructures de conservation de l'eau à l'échelle nationale.

L'année dernière, une grave sécheresse a frappé la Chine du Sud-Ouest et de graves inondations ont également touché certaines régions.

Cette année, les inondations provoquées par les pluies se sont abattues sur les régions centrales et méridionales depuis juin, tuant des gens, détruisant des maisons et inondant des terres agricoles. Les inondations ont fait suite aux sécheresses de plusieurs mois qui avaient endommagé les cultures et menacé l'eau potable.

Le Premier Ministre Wen Jiabao a réitéré l'importance des projets d'eau lors de la réunion, ajoutant que les principales tâches à venir seront d'améliorer les installations d'eau afin qu'elles puissent atténuer les inondations et les sécheresses alors que la nation intensifie le renforcement des petits réservoirs, étend les systèmes d'irrigation et assure l'approvisionnement en eau potable.

La réunion a déclenché le travail accompli par une série de mesures majeures liées à l'eau et qui seront cruciales pour le développement économique.

D'après le 12ème plan quinquennal (2011-2015), le pays vise à améliorer la gestion de 5 000 petits fleuves et des fleuves intermédiaires en 2015. Des efforts seront également faits pour renforcer les 41 000 petits réservoirs d'une capacité supérieure à 100 000 mètres cubes d'ici 2015. Et la Chine aura également pour objectif de maintenir la consommation d'eau annuelle sous les 670 milliards de mètres cubes pour les cinq prochaines années.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Maintenir la stabilité des prix à la consommation représente une des premières priorités, PM
La Chine reconnaît l'indépendance du Sud-Soudan
Les Etats-Unis « ne prendront pas parti » en Mer de Chine Méridionale
L'exploitation commune est le premier choix stratégique pour la Chine et le Vietnam sur le problème de la Mer de Chine méridionale
China Mobile accentue la pression sur Unicom