Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 24.05.2011 13h11
L'impact de l'éruption volcanique en Islande sera "limité", selon les experts (ANALYSE)

Les volcanogues islandais prévoient que l'éruption actuelle au volcan de Grimsvötn dans le sud-est de l'Islande n'entraînera pas de conséquences graves, telles que celles provoquées par l'éruption de l'Eyjafjallajökull l'année dernière.

"Pour les jours à venir, la direction du vent semble favorable pour l'Europe, le nuage de cendres se dirige vers l'ouest et le nord", a fait savoir Rikke Pedersen, directrice du Centre volcanologique nordique de l'Université d'Islande, à la radio islandaise RUV.

Après avoir indiqué que l'actuelle éruption au Grimsvötn était "beaucoup plus puissante" que son éruption de 2004 qui n'avait duré que cinq jours, Mme Pedersen a toutefois estimé que l'éruption en cours n'irait pas jusqu'à causer une paralysie du transport aérien à l'échelle internationale comme cela a été le cas l'année dernière.

De son côté, Magnus Tumi Gudmundsson, professeur de géophysique à l'Université d'Islande, a indiqué : "Les éclairs sont très actifs et les cendres sont répandues. L'éruption est plus importante que d'autres éruptions survenues ces dernières années en Islande." Mais selon lui, il est probable que cette éruption ne reste puissante que pendant quelques jours, et elle a déjà commencé à diminuer.

D'après les statistiques des services météorologiques islandais, un total de 2.198 éclairs ont été enregistrés dans l'éruption du Grimsvötn entre minuit et 01h00 du matin dimanche, tandis que lors de l'éruption de l'Eyjafjallajökull l'année dernière le nombre maximal d'éclairs enregistrés sur une heure n'avait pas dépassé 22.

L'altitude du nuage de cendres baisse et l'interdiction de vol autour de la zone a été levée. Les touristes ont commencé à quitter la zone et se dirigent vers la partie ouest du pays.

L'intensité de l'éruption elle-même diminue rapidement, même si l'éruption a causé une visibilité proche de zéro toute la matinée dimanche dans la zone environnante, a rapporté IceNews.

Dans la majeure partie du pays, la vie poursuit son cours normalement. Mais un millier de personnes vivant dans la zone près du volcan sont actuellement affectées ; elles reçoivent toutes de l'aide d'équipes d'urgences.

Selon une information du journal IceNews, les autorités de l'aviation en Europe ne prévoient pas de retards importants en raison de l'éruption du Grimsvötn.

Les autorités de l'aviation civile estiment qu'elles seront en mesure de faire face à la situation actuelle même si le nuage de cendres atteint le nord de l'Ecosse d'ici mardi midi, et l'Angleterre et certaines parties de l'Espagne et de la France d'ici vendredi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois appelle la Chine, le Japon et la République de Corée à promouvoir la paix et la stabilité régionales
Chine/Pakistan : réception pour marquer le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques
L'informatique en nuage en Chine
La gravité de la conduite en état d'ivresse ne s'évalue que par le sang
La mauvaise qualité des championnats chinois, un handicap pour l'industrie du sport
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme