Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 21.04.2011 08h47
La fuite pétrolière de BP il y a un an

Ce mercredi marque le 1er anniversaire de la pire des fuites pétrolières dans l'histoire des Etats-Unis. Les blessures se referment dans le Golfe du Mexique, mais du pétrole est encore parfois aperçu sur les plages, sous forme de boules de goudron.

A survoler le coin où l'explosion a eu lieu il y a un an, il est difficile de voir toute trace du désastre.

L'été dernier, certains signes dérangeaient encore. Tout était mort sur plusieurs plateformes, de la surface de l'eau jusqu'à 12 mètres de profondeur.

Certains scientifiques disent que les coraux et les huitres, entre autres, semblent mieux se porter. Mais d'autres relèvent plusieurs zones de corail décoloré et prédisent qu'il faudra du temps avant de voir tous les effets de la fuite sur l'écosystème et sur l'économie.

Dr Paul Sammarco

Louisiana University Marine Consortium

"Ce que je voyais, c'était beaucoup de petits poissons, ce qui, bien sûr, la rend éclatante. Et ça, c'est bon. Mais il semble que l'ancien, le gros poisson, celui qui constituait la plus grande population, la population des résidents, lui, n'était pas là. C'est probablement la plus grande perturbation que ces eaux ont pu connaître. C'est difficile à dire, mais c'est probablement pour des milliers d'années."

En même temps, d'autres zones du golfe montrent des signes de rétablissement et les oiseaux ont recommencé à faire leurs nids sur un îlot non loin de la Louisiane.

Au plus fort de la crise, cet institut de la Nouvelle-Orléans a traité près de 200 tortues enduites de pétrole. A présent, seules une trentaine sont encore soignées.

Un peu plus vers l'Est, la faune et la flore revivent. Le tourisme aussi.

Ed Schroeder

Directeur

Pensacola Bay

"Il y a des hôteliers qui nous ont dit qu'actuellement, ils avaient plus de réservations pour mai, juin et juillet qu'ils n'en avaient en 2009, quelques mois avant la fuite pétrolière."

Mais la consommation des fruits de mer est encore hésitante et les pêcheurs peinent à vendre leurs prises dans le bas Mississippi.

Du pétrole flotterait encore dans le Golfe du Mexique et d'épaisses croûtes noires gluantes sont encore visibles le long de la côte marécageuse de la Louisiane. Des scientifiques ont même constaté que dans beaucoup d'endroits, le terrain commençait à s'éroder.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Jia Qinglin met l'accent sur l'innovation à la chinoise
La Chine va imposer des droits anti-dumping sur les fécules de pomme de terre importées d'UE
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire