Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 15.04.2011 09h40
C'est un manque d'oxygène, et non les radiations, qui a tué des poissons dans le Sud de la Chine

C'est une déficience en oxygène, et non une contamination radioactive, comme l'avait laissé entendre une rumeur qui s'était répandue il y a quelque temps, qui a tué des milliers de poissons dans les eaux situées au large de la ville de Qinzhou, dans la Région Autonome Zhuang du Guangxi, a déclaré jeudi un porte-parole du Gouvernement municipal.

Les autorités locales de la pêche avaient publié le 7 avril dernier un avis conseillant aux citoyens de ne pas acheter ni de consommer des poissons retrouvés morts en mer.

Des tests faits sur l'eau et les poissons ont montré que c'est une déficience en oxygène due à une prolifération d'algues dans la mer qui a en fait tué les poissons.

Les conditions de l'eau étaient en effet très favorables à la croissance des algues, et les organes de photosynthèse ont absorbé la plus grande partie de l'oxygène contenu dans l'eau, a dit le porte-parole.

La situation est en cours d'amélioration, a t-il ajouté.




Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers