Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 15.04.2011 08h18
Fukushima : poursuite du pompage des eaux radioactives infiltrées dans les installations

La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), l'exploitant de la centrale de Fukushima Daiichi (n°1), a continué jeudi à pomper l'eau hautement radioactive infiltrée dans les installations, tandis que le niveau des eaux contaminées dans la fosse souterraine a de nouveau tendance à grimper.

Ces deux derniers jours, Tepco a évacué 660 tonnes d'eau hautement radioactive de l'une des fosses vers un "condenseur" situé à l'intérieur du bâtiment abritant les turbines du réacteur n°2. Ce condenseur est capable de contenir 3 000 tonnes de liquide.

Cependant, l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle du Japon a déclaré que le niveau d'eau dans la partie verticale de la fosse était 3,5 centimètres plus élevé jeudi à 07h00 (heure locale) que le niveau enregistré mercredi à 06h00 (heure locale), selon l'agence de presse Kyodo.

La poursuite des opérations d'injection d'eau dans le réacteur n°2 est vraisemblablement à l'origine de cette élévation du niveau des eaux, a-t-il précisé.

De l'eau radioactive a été découverte dans les parties basses des bâtiments abritant les turbines des réacteurs n°1 et n°3 et dans les fosses reliées à ces réacteurs. La quantité totale d'eau serait de l'ordre de 60 000 tonnes.

L'évacuation des eaux vers des réservoirs proches et vers d'autres endroits de stockage est considérée comme vitale pour rétablir les fonctions des systèmes de refroidissement dans les réacteurs.


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers