Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 07.04.2011 08h32
Surveillance des niveaux de radiation dans les zones maritimes de la Chine

De nombreuses personnes craignent que la contaminination de l'eau autour de Fukushima n'atteigne les zones maritimes de la Chine. Depuis la mi-mars, l'Administration d'Etat océanique contrôle les eaux de ces zones. Jusqu'à présent, les côtes ne sont pas contaminées.

Le navire est ancré à 300 mètres au large de Gulangyu, dans la province du Fujian, dans le Sud-Est de la Chine.

C'est ici que le personnel de contrôle prélève des échantillons. La zone est un célèbre site touristique de Xiamen, et elle a été choisie suite à minutieuses analyses.

He Jianhua

Institut d'océanographie N°3

Administration d'Etat océanique

"Il y a 2 critères qui nous ont fait choisir cet endroit : la direction du courant océanique et la population de la zone voisine. Ici c'est l'estuaire, et il est assez proche du site touristique. Si jamais il y a des radiations, c'est par ici qu'elles devraient passer."

Les destinations touristiques célèbres sont au centre des opérations de surveillance, en raison de l'important flux de personnes.

Les échantillons d'eau actuels sont prélevés dans tous ces endroits, puis envoyés pour analyse à l'Institut d'océanographie N°3 de l'Administration d'Etat océanique, situé à Xiamen.

L'eau de mer est pompée dans plusieurs seaux. Elle sera ensuite soumise à des tests détaillés et fera l'objet de recherches.

Détail important : les échantillons sont tous prélevés à la surface de l'eau.

He Jianhua

Institut d'océanographie N°3

Administration d'état océanique

"C'est difficile de pomper de l'eau en profondeur. Et actuellement les radiations dans l'air se mélangent d'abord avec l'eau en surface. Donc les résultats de tests pour de l'eau en surface sont plus convaincants."

Après avoir prélevé les échantillons, le personnel de contrôle injecte de petites quantités d'acide hydrochlorique, afin d'éviter que les matières radioactives ne collent au seau.

Il faut 3 jours pour terminer les analyses, après précipitation et purification des matières radioactives.

Jusqu'à présent, les tests des échantillons se sont tous révélés normaux.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La surcharge de travail et le manque de personnel responsables de morts dans la police chinoise
Chine : dix corps retrouvés suite à une explosion dans une mine de charbon dans le nord-ouest
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye
Comment la Chine peut-elle améliorer l'image de son industrie?
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet