Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 04.03.2011 08h14
Chine : le Xinjiang envisage d'investir massivement dans l'énergie éolienne

La région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) projette d'investir 20 milliards de yuans (3,04 milliards de dollars) cette année pour stimuler son industrie éolienne, ainsi que la construction de la plus grande base de production d'énergie éolienne de la région, à Hami.

L'investissement va créer 20 nouveaux projets éoliens -soit 1,65 million de kilowatts de capacité de production électrique supplémentaire- dans la préfecture d'Hami, selon la commission locale pour le développement et la réforme, a-t-on appris jeudi d'un communiqué.

L'énergie éolienne potentielle à Hami est estimée à 75 millions de kW, soit environ 63% du total du Xinjiang. Ces ressources ont attiré de nombreuses compagnies chinoises.

La Xinjiang Goldwind Science and Technology Co. Ltd., le deuxième producteur de turbines éoliennes de Chine, a créé une filiale à Hami.

La filiale a lancé une ligne de production d'une valeur de 200 millions de yuans, qui va fabriquer chaque année 300 turbines éoliennes de 2,5 mégawatts. La production annuelle va passer à 800 turbines un an après le début de ses opérations.

"Le système d'opération est mûr et la base de production de turbines va satisfaire la demande en électricité éolienne à Hami", a déclaré Du Wei, le directeur de projet de la compagnie.

Au moins sept autres sociétés envisagent de lancer des lignes de production de turbines éoliennes à Hami, indique le communiqué.

La développement de l'énergie éolienne est le résultat des efforts du gouvernement chinois afin d'utiliser davantage d'énergie propre et de réduire la dépendance excessive au charbon polluant pour la production d'électricité.

En 2015, la Chine va construire une ferme éolienne d'une capacité de 10,8 millions de kW à Hami.

La Chine projette aussi de construire six autres fermes éoliennes d'une capacité de 10 millions de kW d'ici 2020. Les sept bases, y compris Hami, vont posséder une capacité combinée de 90 millions de kW en 2020, soit 60% du total du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence