Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 28.02.2011 15h49
Des familles de Beijing vont rendre leur logement plus écologique

Plus de soixante Pékinois écologistes se sont portés volontaires lors du week-end pour avoir une chance de reconstruire leur logement en tant que modèle de vie pauvre en carbone.

Organisé par Les Amis de la Nature (Friends of Nature), une ONG environnementale, le projet verra 25 familles recevoir une somme pouvant aller jusqu'à 10 000 Yuans et le soutien d'experts pour rendre leur logement plus économe en énergie.

Les auditions, qui ont débuté samedi, auront lieu chaque week-end jusqu'au 13 mars, et les heureux gagnants seront connus le 25 mars. Les travaux auront lieu du mois de mai au mois de juillet.

« Les familles ayant de très bons projets et celles qui feront un bon travail dans les économies d'énergie recevront des bonus », a dit Chen Wanning, qui dirige le projet. « Les compétiteurs devront partager leurs travaux de construction et leurs créations sur un blog afin de mieux promouvoir les idées de la réduction de carbone ».

Les formulaires de candidature sont disponibles lors des auditions et sur le site internet des Amis de la Nature. Plus les informations données seront adéquates, plus la famille aura de chances d'être sélectionnée, a dit Mme Chen. « Des photos de votre logement et des détails sur la consommation d'énergie de chaque membre de la famille sont des informations très importantes », a t-elle ajouté.

Mme Tian, une pékinoise de 42 ans qui a participé aux auditions de dimanche dans le Parc Nanguan, dans le District de Dongcheng, a dit qu'elle était passionnée par le projet parce que cela lui donnerait l'occasion de rendre son logement plus économe en énergie.

« Je me souviens que dans les années 1990, l'eau était très claire à Beijing. Les rivières étaient toujours pleines, mais maintenant, beaucoup d'entre elles ne sont plus que des fossés », a dit Mme Tian, qui vit près de Dongzhimen et envisage de redécorer son second appartement d'une manière plus respectueuse de l'environnement.

L'eau et les autres sources d'énergie comme l'électricité ne devraient pas être gaspillées, que ce soit à Beijing ou ailleurs.

« L'eau qui a servi à laver les légumes peut être utilisée de nouveau, pour nettoyer les sols ou les toilettes », a t-elle conseillé, ajoutant qu'elle a aussi appris lors des auditions qu'utiliser une peinture adéquate peut aussi contribuer à un style de vie pauvre en carbone.

« Utiliser des peintures de mauvaise qualité a pour conséquence que vous devez modifier les températures à l'intérieur de votre logement », a dit Qiu Jizhe, doctorant au Centre d'Etudes sur les Economies d'Energie de l'Université Tsinghua, et qui est aussi impliqué dans le projet. Il a expliqué qu'en utilisant la peinture qui convient, les logements restent plus chauds pendant l'hiver, réduisant le besoin de chauffer.

Qiu Qizhe a fait partie d'un groupe d'experts qui ont fait la promotion d'un concours de reconstruction pauvre en carbone à Taiwan en 2006. les 25 familles qui y ont participé ont réduit leur consommation d'énergie d'au moins 25%.

Beijing Vert, le plan environnemental de la capitale d’une durée de trois ans, vise à rendre la ville plus économe en énergie d’ici 2012 et incluera la promotion du concept de faible carbone auprès des grandes entreprises.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?