Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 24.02.2011 14h41
Le brouillard aggrave la pollution à Beijing

Le brouillard épais, avec une visibilité d'un km environ, a continué à Beijing pour le troisième jour consécutif mercredi, maintenant la pollution de l'air dans la ville au niveau le plus dangereux mesuré cette année ;

Les chiffres enregistrés par le Bureau Municipal de l'Environnement ont montré que la plus forte pollution enregistrée mercredi l'a été dans le District de Daxing, dans le Sud de la ville, ou l'Index de Qualité de l'Air (IQA) a atteint 362.

L'IQA s'étend de 0 à 500 : plus le chiffre est élevé, plus la pollution est grave. Un chiffre situé au delà de 300 est considéré comme dangereux.

L'IQA moyen pour la ville a été de 207 mercredi, contre 270 mardi et 333 lundi.

Les chiffres les plus hauts enregistrés pendant ces trois jours, à 394, l'ont été mardi dans le District de Chaoyang, situé dans l'Est de la ville, et dans celui de Haidian, situé dans l'Ouest.

Le Bureau Météorologique de Beijing a annoncé que le front modérément froid qui a touché Beijing dans la fin de la journée de mercredi a permis de disperser les brumes. Mais les vents devraient probablement être insuffisants pour nettoyer complètement la ville de sa pollution aérienne aujourd'hui jeudi.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?