Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 22.02.2011 08h27
Les fermiers chinois mettent en place des mesures anti-sécheresse

La ville de Handan, située dans la province du Hebei, est un important lieu de production de blé. Les températures y sont encore basses et comme la sécheresse persiste, les habitants prennent des mesures pour sauver leurs cultures.

Dans le district de Guangping, les fermiers apprennent à conserver l'humidité des sols. Ils utilisent des outils spéciaux pour ameublir la terre durant les périodes de sécheresse. Les locaux déclarent qu'avec ces méthodes aucune plante ne mourra du fait d'une trop rapide évaporation de l'eau présente dans le sol même sans irrigation pendant 15 jours.

Fermier

"Cela fonctionnera après que l'on ait remué la terre sur deux ou trois centimètres d'épaisseur. Il faut que le niveau soit égal."

un autre moyen de conserver l'humidité des sols est de l'écraser pour combler les craquelures causées par la sécheresse. L'eau du sous-sol peut ainsi mieux arriver en surface pour alimenter les blés.

Zhao Xianfeng

Adjoint au maire de Handan

"Ces méthodes sont vraiment nécessaires et économiques. Nous passerons 15 ou 20 jours à ameublir les terrains. Cela permettra un meilleur rendement de blé."

Les compétences pour combattre la sécheresse ont été enseignées qux fermiers il y a quelques années. En cette période de difficultés, les gouvernements locaux doivent les inciter à les appliquer.

Diao Dezhong

Village de Xibao, Handan

"Les hommes travaillent à Beijing, Tianjin, Taiyuan, tandis que les femmes travaillent dans les usines proches de produits alimentaires."

Sachant que le revenu annuel moyen à la ferme est de 1000 yuans par an, beaucoup de villageois font le choix de chercher un travail dans les grandes villes ce qui cause une pénurie de main d'oeuvre agricole.

Bao Changqing

Chef du bureau de l'agriculture de Handan

"La façon d'encourager les fermiers à rejoindre le combat contre la sécheresse et sauver le blé est quelque chose de crucial."

Actuellement, le gouvernement local de la ville de Handan a déployé 1 500 techniciens agricoles dans différentes fermes afin d'aider à moissonner. 18 millions de yuans ont été débloqués pour sauver les champs de blé.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ajustage et essai du secteur de Shanghai de la ligne ferroviaire Beijing-Shanghai pour trains à grande vitesse
Chine : pas de protéine de cuir dans le lait (ministère)
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi