Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 24.01.2011 15h51
Centrale nucléaire de Flamanville, un modèle de coopération sino-française

En ce début de nouvelle année, plusieurs correspondants chinois en France ont été invités par EDF, la plus grande entreprise énergétique d'Europe, ainsi que le propriétaire et gérant du premier parc nucléaire au monde, à visiter le chantier de la troisième tranche de la centrale nucléaire de Flamanville, dans l'ouest de la France. Il s'agit de la centrale de référence pour celle de Taishan dans le Guangdong, le plus grand projet de coopération sino-française dans le secteur de l'énergie.

Le directeur du chantier, qui a notamment travaillé deux ans en Chine, et le directeur de l'opération ont présenté la construction de cette centrale, dont les travaux du troisième réacteur revêtent une importance significative pour la France. Il s'agit en effet du premier groupe EPR de l'hexagone, présage du renouvellement du parc nucléaire français. Par rapport aux autres centrales nucléaires, Flamanville se caractérise par une production maximale de 1 650 MW. Les déchets nucléaires produits par la centrale sont de 30 % inférieurs à ceux des centrales traditionnelles, avec une durée de vie passant à 60 ans, contre 30 ou 40 pour les générations précédentes. De plus, cette centrale possède des avantages uniques en termes de sécurité et d'environnement.

Les trois quarts des travaux ont été achevés depuis le début du chantier en août 2006, et la construction devrait être complétée d'ici fin 2011. Viendront ensuite les phases d'installation et d'essai des équipements, puis une mise en service prévue fin 2014. Dans le but de créer un meilleur environnement pour le personnel de la centrale, des logements, des crèches, des écoles, des cantines et des installations sportives ont été incorporés alentour dans le plan des travaux auxiliaires.

Selon le directeur du chantier, la conception des murs extérieurs des réacteurs est très stricte. Ces murs sont assez solides pour résister à l'impact d'un Boeing 747. Le tunnel de drainage sous-marin d'une longueur de 870 m a été achevé en été 2010, afin de lier la terre et les puits de décharge sur l'eau. Les travaux de drainage sont ainsi terminés.

Parallèlement aux travaux, il s'agit également de former des techniciens compétents. La centrale de Flamanville recrutera 350 travailleurs, dont une moitié dépendra du recrutement extérieur. Parmi ces 350 employés, 90 seront des opérateurs dans les secteurs clés et les chambres de contrôle. La formation durera trois ans et comprendra des cours théoriques, un apprentissage en situation, ainsi que la théorie de programmation et d'optimisation.

Peu avant, Hervé Machenaud, PDG adjoint d'EDF, responsable de la zone Asie-Pacifique et riche de 30 ans d'expérience avec la Chine, a présenté avec grand plaisir les 27 ans de coopération sino-française dans le domaine du nucléaire. EDF souhaite entreprendre une coopération industrielle réelle à long terme en partageant ses expériences avec la Chine. La centrale nucléaire de Taishan actuellement en construction en est un témoin. Ainsi, des problèmes survenus au cours des travaux de la centrale de Flamanville ont pu être évités à Taishan. D'après M. Machenaud, avec le développement du nucléaire en Chine, le pays représentera plus de la moitié des constructions de centrales dans le monde. En conséquence, la coopération sino-française jouit d'une très bonne perspective d'avenir, et sera bénéfique aux deux pays.

Les deux professionnels du nucléaire accompagnant les journalistes ont aussi souligné que le processus de coopération sino-française dans ce domaine repose également sur un apprentissage mutuel entre les techniciens. Aujourd'hui, un certain nombre de techniciens de la centrale de Taishan participent aux formations organisées dans la centrale de Flamanville avec les travailleurs français. Cette coopération met l'accent sur la confiance et le partenariat, qui sont des facteurs nécessaires au succès.

Traduction d'un article chinois de YAO Li, correspondant du Guangming Daily à Paris.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les présidents chinois et américain s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
La Chine approuve un projet de réglementations pour mieux protéger les propriétaires
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?