Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 05.01.2011 08h26
Tibet : 10 milliards de yuans pour la protection de l'environnement sur la période 2006-2010

La région autonome du Tibet (sud-ouest) a investi, ces cinq dernières années, 10,1 milliards de yuans (1,53 milliard de dollars) pour protéger l'environnement du plateau, soit trois fois plus que sur la période 2001-2005, a annoncé le gouvernement régional mardi 4 janvier.

"De 2006 à 2010, nous avons établi huit réserves naturelles, en vue de préserver les marécages, les forêts naturelles et les pâturages locaux", a précisé Zhang Yongze, directeur chargé de la protection de l'environnement du Tibet, lors d'une réunion de travail à Lhassa.

Selon lui, le gouvernement central a alloué un fonds spécial de 6,98 millions de yuans au gouvernement régional pour construire deux réserves naturelles exemplaires : le mont Qomolangma et le marécage Lhalu à Lhassa.

Par ailleurs, 90 millions de yuans ont été versés dans six projets écologiques essentiels, dont la protection du singe dorée en danger dans le district de Mangkam et la préfecture de Qamdo, située à la frontière du Tibet avec les provinces du Sichuan et du Yunnan.

A la fin de 2010, le Tibet comptait 47 réserves naturelles aux niveaux nationaux et régionaux, d'une superficie totale de 413 700 km², soit 35% du territoire de la région, a indiqué Zhang Yongze.

Dans le cadre d'un plan visant à protéger l'environnement au Tibet, dix programmes -dotés de 2,5 milliards de yuans tirés des fonds du gouvernement central- ont démarré.

Le Conseil des Affaires d'Etat a annoncé début 2009 un plan national d'un coût de 15,5 milliards de yuans (2,5 milliards de dollars) pour préserver jusqu'à 2030 l'écosystème du plateau Qinghai-Tibet à cheval sur les provinces éponymes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le froid intense se poursuit au sud de Chine
L'Année d'amitié sino-pakistanaise lancée à Islamabad
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse