100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 08.10.2010 17h02
Chine : l'arrivée du pic de ses émissions dépend des pays développés

Xie Zhenhua, haut fonctionnaire chinois chargé de la lutte contre le changement climatique, a déclaré, mercredi 6 octobre, que les émissions de gaz à effet de serre de la Chine atteindraient un pic plus tôt que prévu, si les pays développés respectaient les protocoles internationaux.

"Nous cherchons à atteindre le pic des émissions le plus tôt possible, mais cela dépend également du montant des fonds alloués par les pays développés et du type de technologies qu'ils transféreront comme l'exigent les protocoles internationaux," a indiqué Xie Zhenhua, vice-ministre chargé de la Commission nationale pour le Développement et la Réforme de Chine, devant la presse, en marge d'une conférence des Nations unies sur le changement climatique qui s'est tenue dans la ville de Tianjin dans le nord de la Chine.

"Plus il y a d'argent et le plus vite arrivent ces fonds, le plus tôt nous serons capables de passer ce pic des émissions," a-t-il estimé.

Selon lui, certains pays développés n'ont toujours pas atteint leur pic d'émissions, malgré un PIB par habitant de plus de 40 000 dollars par an, et leurs émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter.

"Dans de telles circonstances, comment peut-on demander à la Chine, pays avec un PIB par habitant tout juste supérieur à 3 000 dollars, de prévoir son pic d'émissions? ", a-t-il demandé.

La Chine ne verra pas son pic d'émissions avant que son PIB par habitant n'atteigne 40 000 dollars, a-t-il affirmé.

Après trois cycles de négociations cette année, qui se transforment lentement en un document toujours en négociation pour le sommet à Cancun, plus de 3 000 représentants venus de 194 pays se sont réunis à Tianjin pour accélérer la recherche d'une base commune, avant le sommet prévu à la fin de l'année à Cancun au Mexique.

Cependant, les divergences entre les pays développés et ceux en développement restent importantes, car les premiers se montrent encore circonspects en ce qui concerne le transfert des technologies vertes et le financement supplémentaire en faveur des pays moins développés.

La conférence de Tianjin a commencé le 3 octobre et durera jusqu'au 9 octobre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Une délégation du PCC effectuera une visite officielle en RPDC
Le Premier ministre chinois avance une proposition sur la coopération Asie-Europe
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?