100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 08.09.2010 08h32
Les villes sont en première ligne de la protection environnementale, selon Alain Juppé

Les villes sont en première ligne dans la lutte pour la protection de l'environnement. En effet, en Europe, 80% des habitants vivent dans des villes et 80% des émissions de gaz à effet de serre sont dues aux activités industrielles, a constaté, mardi à Beijing, l'ancien Premier ministre français Alain Juppé.

Alain Juppé, actuellement maire de la ville de Bordeaux, s'est exprimé mardi sur le "développement durable dans un contexte de crise financière internationale", devant des étudiants de l'Université des Affaires étrangères de Chine.

M. Juppé a mis l'accent sur la sensibilisation et l'éducation des citoyens à la protection de l'environnement. Il a ainsi expliqué que la ville de Bordeaux a distribué aux citadins des brochures sur la protection environnementale afin de changer "leurs comportements individuels et leur vie quotidienne", sur des sujets comme leur façon de se déplacer et le tri des déchets.

Selon lui, certaines mesures ont déjà eu des effets. Ainsi, depuis le contrôle de la circulation dans le centre-ville de Bordeaux, le nombre des voitures a diminué de 30% dans cette zone et le nombre des cyclistes été multiplié par trois, a affirmé M. Juppé.

Par ailleurs, il a proposé d'utiliser un indicateur spécialement dédié à l'évaluation du développement durable, afin d'estimer la croissance économique plus efficacement qu'avec le PIB (produit intérieur brut).

Cependant, il s'est déclaré en désaccord avec les positions de certains écologistes et économistes, qui considèrent que la "décroissance" (comprendre une croissance économique nulle, ou même négative) dans les pays développés protège l'environnement.

"Les pays en développement, comme la Chine, ont besoin de se développer. C'est seulement grâce au développement économique qu'ils arriveront à construire des écoles et des hôpitaux, à améliorer l'éducation et à créer plus d'emploi", a-t-il déclaré.

La Chine accorde de l'importance à son environnement en accentuant la protection de celui-ci et le développement durable dans le cadre de son plan de développement quinquennal, a-t-il indiqué.

Après Beijing, Alain Juppé se rendra à Wuhan (centre), une ville jumelée avec Bordeaux, avant de visiter l'Exposition universelle de Shanghai (est).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine-France : Rencontre entre Wu Bangguo et Alain Juppé
Chine : lancement réussi du satellite de communication "SinoSat-6"
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?