100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 07.09.2010 13h28
La Chine pourrait compter 200 millions de véhicules en 2020

La Chine devrait compter 200 millions d'automobiles sur ses routes d'ici 2020, accentuant la pression sur sa sécurité énergétique et l'environnement, ont déclaré le 6 septembre des responsables gouvernementaux.

« Face aux problèmes d'énergie et d'environnement, accélérer les efforts pour favoriser les automobiles vertes et à bon rendement énergétique est devenu un problème vital pour l'industrie », a dit Wang Fuchang, fonctionnaire au Ministère de l'Industrie et des Technologies de l'Information, lors du Forum International sur le Développement de l'Industrie Automobile Chinoise, à Tianjin.

M. Wang a réitéré les objectifs de la Nation dans les dix années qui viennent : accroître la part de marché des voitures purement électriques et rechargeables à l'électricité sur secteur, établir des fabricants automobiles et de fabricants de pièces détachées compétitifs au niveau mondial dans le secteur des automobiles économes en carburant, ainsi que d'amener le rendement énergétique à un niveau mondial.

L'objectif de la Chine est de devenir le plus grand marché de véhicules à énergie nouvelle du monde d'ici 2020, avec 5 millions de voitures. Elle vise aussi à vendre plus de 15 millions de véhicules ayant le meilleur rendement énergétique chaque année dans le monde à cette époque.

« La Chine prendra des mesures pour promouvoir l'innovation et aider les entreprises chinoises à acquérir des techniques essentielles. Des standards et des directives seront établis, tandis que des politiques fiscales préférentielles et des subventions seront offertes pour accélérer le développement », a dit M. Wang.

La Chine a dépassé les Etats-Unis pour devenir le plus grand fabricant d'automobiles du monde, et aussi le plus grand marché, en 2009, quand le nombre de voitures possédées a augmenté de 17,81% d'une année sur l'autre pour atteindre 76,19 millions d'unités.

Cependant, le développement rapide de l'industrie automobile provoque aussi une grave pollution de l'air, a dit Liu Zhiquan, fonctionnaire au Ministère de la Protection de l'Environnement, lors du Forum.

Un cinquième des villes chinoises souffrent d'une grave pollution de l'air, tandis qu'un tiers des 113 plus grandes villes n'ont même pas pu atteindre le standard national de qualité de l'air de niveau II, a précisé M. Liu.

Dans le même temps, Chen Bin, Directeur de la coordination industrielle à la Commission Nationale du développement et de la Réforme, a averti qu'une croissance non maîtrisée provoquerait une capacité excessive et pourrait porter atteinte d'une manière plus large à l'économie.

Mais les représentants de l'industrie ont répondu que les fabricants automobiles ne faisaient qu'essayer de répondre à la demande, a rapporté hier l'agence de presse Xinhua.

La capacité totale de l'industrie automobile chinoise peut sembler excessive, mais le marché a un énorme potentiel de restructuration et de croissance, a dit Hu Xinmin, Président honoraire de l'Association des Fabricants d'Automobiles de Chine.

Fan Zhong, Directeur chez Dongfeng Automobilen a pour sa part dit : « Notre problème est de ne pas avoir de capacité suffisante ».

La plupart des entrepreneurs présents lors du Forum avaient un point de vue similaire, a précisé Xinhua.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : lancement réussi du satellite de communication "SinoSat-6"
La Chine et l'UE s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?