100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 06.09.2010 08h43
Des scientifiques appellent à protéger les organismes marins en vue de la sécurité des villes côtières

Des scientifiques marins du monde entier ont appelé, lors de la Conférence internationale sur les océans "Pacem in Maribus XXXIII", à la protection des organismes marins afin de conserver l'équilibre des écosystèmes maritimes et de réduire les dommages provoqués par les typhons et les autres catastrophes touchant les villes côtières.

La conférence a réuni vendredi et samedi à Beijing plus de 200 fonctionnaires, experts et représentants d'organisations dans le domaine marin de la Chine et de l'étranger.

Su Jilan, membre de l'Académie des Sciences de Chine, a indiqué dans un discours que les habitats de certains organismes marins, tels que les barrières de corail et les mangroves, étaient affectés par l'exploitation mal contrôlée dans les zones offshore.

"La sur-exploitation peut détruire l'environnement des vies marines et mettre en danger les villes côtières pendant le passage des typhons ou des tempêtes", a expliqué Su Jilan.

Les barrières de corail et les mangroves peuvent aider à résister aux catastrophes naturelles et à réduire les dégâts.

Plusieurs pays, comme les Etats-Unis, ont adopté des lois visant à protéger les environnements marins. En Chine, des progrès remarquables ont été obtenus à Qingdao, ville côtière dans la province du Shandong, a ajouté Su Jilan.

Selon un rapport d'activité publié le 30 août sur le site Internet du ministère chinois de la Protection de l'environnement, le gouvernement municipal de Qingdao a créé des plans d'urgence et mené des examens sur les émissions des polluants par les entreprises et les parcs industriels, dans le but de protéger l'écosystème marin au large de la ville.

La conférence, avec pour thème "Les Océans, le changement climatique et le développement durable : défis pour les océans et les villes côtières", est organisée par l'Administration océanique nationale de Chine, l'Institut international de l'océan, ainsi que la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'UE s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?