100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 31.05.2010 08h44
La Chine se montre plus ferme sur la protection de l'environnement

Les gouvernements provinciaux et les grandes entreprises qui ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs en matière de protection de l'environnement et de réduction des émissions pourraient se voir sanctionnés, le gouvernement chinois ayant décidé d'adopter une attitude plus ferme sur la question de l'amélioration de l'environnement.

"Des rapports d'évaluation seront rendus publics à la fin de l'année. Les entreprises qui ne réalisent pas leurs objectifs seront sanctionnées tandis que celles qui les dépassent seront récompensées," a déclaré vendredi Xie Zhenhua, vice-ministre chargé de la Commission d'Etat pour le Développement et la Réforme de Chine, lors de la 13e Exposition internationale de haute technologie de Beijing.

Qualifiant l'année 2010 d'année décisive pour la Chine en matière d'économies d'énergie et de réduction des émissions, M. Xie a indiqué que la consommation énergétique de plusieurs industries avait rebondi au premier trimestre de l'année, éloignant la Chine des objectifs fixés pour la période du 11e quinquennat (2006-2010).

En 2006, le gouvernement chinois s'est engagé à réduire la consommation énergétique par unité du PIB de 20% d'ici 2010. Entre 2006 et 2009, la consommation a reculé de 14,8%.

Le vice-ministre a réitéré que la Chine respecterait son engagement pris lors de la Conférence de l'ONU sur le changement climatique à Copenhague, selon lequel le pays réduirait ses émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB entre 40% et 45% d'ici 2020 par rapport aux émissions de 2005.

L'Exposition internationale de haute technologie de Beijing, qui s'est ouverte jeudi, durera une semaine. Elle a attiré plus de 70 délégations gouvernementales et délégations commerciales de 11 organisations internationales et 20 pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le rapportage concernant « l'évaluation des obligations de la Chine en euro » est sans fondement
Les dirigeants des partis politiques européens visitent une région rurale de Beijing
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique