100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 05.03.2010 08h36
Ministre adjoint de l'Environnement : discussion sur la taxe écologique
Pan Yue, ministre adjoint de l'Environnement

Le 3 mars, Pan Yue, ministre adjoint de l'Environnement, a indiqué dans une interview que le ministère des Finances, l'administration nationale des affaires fiscales et le ministère de l'environnement débattraient sur la taxe écologique. Concernant le crédit vert destiné à restreindre l'expansion des industries polluantes et à haute consommation énergétique, l'administration de l'environnement a déjà fourni plus de 40 000 informations écologiques à la Banque de Chine et 13 000 références sur les entreprises polluantes aux banques commerciales.

D'après M. Pan, le ministère de l'Environnement renforcera le contrôle avec les moyens financiers. En plus des informations sur la pollution offertes aux banques, l'administration a également fourni plus de 280 références sur les productions polluantes à haute consommation énergétique aux ministères du Commerce et des Finances pour qu'ils puissent étudier l'ajustement sur l'échange de traitement et la restitution de l'exportation. D'ailleurs, l'assurance verte est en cours de législation dans certaines villes ou régions telles que Shanghai et Shenyang, ainsi que les provinces du Hebei et du Hunan.

Quant à la taxe écologique, Pan Yue n'approuve pas certaines opinions publiques qui la considèrent comme une charge lourde pour les entreprises. Il explique aux journalistes que la taxe écologique n'est qu'un principe d'ajustement par rapport aux anciens règlements.

À l'heure actuelle, il est difficile d'estimer la date d'entrée en vigueur de la taxe écologique, car c'est un travail systématique nécessitant la négociation et la coordination de divers organes.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les "deux sessions" favorables à un mode de vie "à bas carbone"
La Chine insiste pour une solution diplomatique à la question nucléaire iranienne
Revirement des relations franco-russes qui ont dépassé la « période de gel »
Le « soulence » va-t-il enfin disparaitre des sessions annuelles ?
Le projet de reprise de Hummer était voué à l'échec selon les analystes
Les rappels de véhicules Toyota nous poussent à l'introspection
Il faut faire preuve de sincérité et de bonne foi pour pouvoir réaliser la coopération internationale en matière de la sécurité de l'Internet