100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 26.11.2009 15h27
Economie à faibles émissions de carbone : redistribution des ressources et combats politiques inévitables

« Même si le démembrement de territoires depuis des siècles a pris fin, mais la redistribution des ressources environnementaux et les combats politiques viennent à peine de commencer. », a déclaré Fu Zhihuan, membre de l'Académie d'Ingénierie de Chine (AIC) lors du « Forum 2009 sur la gestion de l'ingénierie en Chine » organisé récemment sous les auspices de l'AIC.

Face à ces violents combats politiques internationaux, ce qui donne lieu le plus aux disputes entre les pays concernés, c'est lesquels de ces pays doivent assumer le plus de responsabilités quant à la diminution des émissions de gaz. Quant à Fu Zhihuan, il pense qu'on doit s'en tenir à la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques dans lequel il est insisté la « responsabilité commune, mais à des degrés différents ». Les pays développés doivent se charger encore plus de responsabilité historique. La diminution des émissions de gaz constitue pour les pays développés une de leurs principales responsabilités.

« Le changement climatique est non seulement un problème de l'environnement, il concerne en plus le problème du développement. », a indiqué Fu Zhihuan qui a ajouté que sans la croissance économique des pays en voie de développement, il sera impossible non seulement de réaliser l'objectif du genre humain qui est obligé de faire face aux changements climatiques, mais en plus cela compromettra gravement la paix, la stabilité et la prospérité mondiales. Si l'on demande, dans la phase actuelle, aux pays en voie de développement de remplir obligatoirement leur responsabilité en matière de réduction quantifiée des émissions gazeuses, cela ne répond alors ni à la réalité actuelle de notre monde ni à l'esprit d'équité. Contrairement aux pays développés, la priorité pour les pays en voie de développement c'est de développer leur économie, d'améliorer le niveau de vie de leur population et de procéder en même temps à la diminuition des émissions de gaz.

D'après Fu Zhihuan, le changement climatique est devenu un problème politique international, tandis que la question de fond des négociations sur les problèmes climatiques c'est de redistribuer des ressources de la capacité atmosphérique du gaz à effet de serre (GES).

« Si l'on calcule sur la base des prix inchangés, nous avons payé aux prix forts et à l'excessif et la consommation des ressources et la pollution de l'environnement. La grande quantité des exportations du commerce extérieur a favorisé la croissance économique et la Chine est devenue l'usine du monde – ce qu'elle exporte, ce sont ses ressources et son environnement, et ce qui lui reste dans l'intérieur du pays, ce sont la consommation excessive de ses ressources et la pollution de son environnement. La quantité globale des émissions qui polluent l'environnement a déjà dépassé la capacité de charge de l'environnement. », a déclaré Wei Fusheng, membre de l'AIC et chercheur au Centre général chinois de contrôle et de supervision de l'environnement. A cet effet, a-t-il ajouté, nous devons réaliser la transition stratégique de l'environnement — développement économique et surtout il faut modifier notre méthode extensive de croissance économique tout en économisant l'énergie et en diminuant les émissions de gaz, y compris le développement d'une économie à faibles émissions de carbone.

Wei Fusheng a poursuivi en disant que l'économie chinoise s'est effectivement développement à un rythme rapide et que la puissance de la Chine s'est renforcée sensiblement, mais tout cela est réalisé au dépens de la consommation excessive de ses ressources naturelles et à la pollution de son environnement. Et d'insister que la quantité globale des émissions polluant l'environnement a déjà dépassé la capacité que l'environnement peut supporter. C'est pourquoi la Chine est obligée de réaliser la transition stratégique de l'environnement – développement économique tout en économisant l'énergie et en diminuant les émissions de gaz, y compris le développement d'une économie à faibles émissions de carbone.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine nie avoir mis des terres cultivables sur le marché pour faire baisser le prix des logements
La Chine réfute les accusations des Etats-Unis de cyberespionnage et de manipulation de la monnaie
Le traitement des ordures et des déchets afin de préserver le bel aspect de la ville
Il faut tirer les leçons de la catastrophe minière
Débats houleux autour du sujet concernant la castration chimique obligatoire
Paris discute de projets de nouveau métro
Match France-Eire : pourquoi on s'en prend seulement à Thierry Henry ?