100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 19.11.2009 13h06
Le monde s'inquiète plus des changements climatiques que de la crise économique

Les soucis exprimés dans le monde à propos des changements climatiques sont en hausse, dépassant ceux relatifs à la crise économique qui sévit toujours dans certaines parties du monde depuis la fin de l'année dernière, d'après une enquête conduite par la Hong Kong Shanghai Banking Corporation Limited (HSBC) publiée à Djakarta mardi 17 novembre.

L'enquête montre que 69% des 12 000 personnes interrogées dans douze pays développés ou en voie de développement soulignent que les efforts faits pour maîtriser les changements climatiques sont plus importants que ceux destinés à réduire les impacts de la crise économique.

En se basant sur cette enquête, les gouvernements qui participeront à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques prévue à Copenhague en décembre ont prévu de préparer des programmes détaillés qui seront approuvés lors de la réunion.

Cette enquête annuelle, dont le titre est "HSBC Climate Confidence Monitor 2009" a été conduite, parmi d'autres, pendant les mois de juillet et août de cette année aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Australie, au Canada, au Brésil, en Chine, en France, en Allemagne, en Inde, en Malaisie et au Mexique.

"Des résultats de l'enquête, il ressort que ce sont les Mexicains qui portent la plus grande attention au problème du changement climatique, alors qu'en revanche ce sont les Américains qui s'y intéressent le moins", a précisé, lors d'une conférence de presse, le Vice-Président Furiyanti, chargé de la communication au sein de la HSBC.

L'enquête a aussi montré que ce sont les habitants des pays en voie de développement, plus que ceux des pays développés, qui souhaitent le plus que soient lancées des mesures destinées à contrer le changement climatique.

Au Brésil, 86% des personnes interrogées, et 75% en Chine, considèrent qu'un accord sur la lutte contre le changement climatique qui serait obtenu lors de la prochaine Conférence de Copenhague est très important.

L'enquête a encore montré que les personnes interrogées ont de plus en plus l'intention de mener une vie respectueuse de l'environnement ; elles sont 36%, soit 4% de plus par rapport à l'enquête menée l'année dernière.

Et ce sont les Chinois, les Indiens et les Français qui se montrent les plus actifs pour promouvoir un style de vie respectueux de l'environnement, toujours d'après les résultats de l'enquête.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : La superficie de couverture forestière atteint les 195 millions d'hectares
Hausse des IDE en Chine en octobre
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
La Chine ne deviendrait pas un «leader» mondial
Présence de la Chine en Afrique : inquiétude pour l'Occident et espérance pour les pays africains