100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 13.11.2009 10h18
Coopération Chine-États-Unis sur le climat

La coopération sur les questions climatiques est un des problèmes entre la Chine et les États-Unis. Pour la visite prochaine du président américain Barack Obama en Chine, améliorer la coopération bilatérale dans les secteurs de l'énergie et du climat est la première de ses préoccupations.

La Chine et les États-Unis : les deux plus importants émetteurs de gaz à effet de serre au monde.

La coopération sur la question du changement climatique est dans l'intérêt des deux pays.

William Chandler, un expert du climat qui travaille dans le domaine depuis 36 ans, fait part de ses attentes pour la visite prochaine du président Barack Obama en Chine qui commence la semaine prochaine.

William Chandler

Directeur du programme énergie climat

Fond Carnegie pour la paix internationale

"Il est bien je trouve que l'énergie et le climat soient au programme et que ce soit une des priorités pour le gouvernement chinois et pour le gouvernement américain. J'espère que, par ces discussions, par ce sommet, nous pourrons trouver une façon pour ces deux importants pays de travailler étroitement ensemble sur l'énergie et le changement climatique."

Ensemble, la Chine et les États-Unis produisent 40 pour cent des émissions mondiales.

Leurs actions vont déterminer si les efforts pour stopper le changement climatique réussissent ou échouent.

La méfiance mutuelle a quelquefois entravé les discussions entre les nations, bien qu'il y ait eu d'amples investissements et de commerce liés aux technologies vertes.

William Chandler

Directeur du programme énergie climat

Fond Carnegie pour la paix internationale

"La Chine est un partenaire des États-Unis, c'est clair. Le nouveau président américain prend ce sujet très au sérieux. Ceux d'entre nous qui étudient depuis plusieurs années les politiques chinoises de l'énergie comprennent que la Chine fait beaucoup, qu'elle prend le climat au sérieux et qu'elle prend l'efficacité énergétique au sérieux. Nous espérons que, par ce sommet et par une meilleure compréhension de ce que fait la Chine et de ce que les États-Unis et la Chine peuvent faire pour améliorer les chances de succès, que cela enlèverait certains des obstacles au passage de la législation."

Une coopération plus étroite dans la lutte contre le changement climatique pourrait aider à améliorer les relations d'ensemble entre la Chine et les États-Unis.

Il s'agit d'un domaine où les deux parties ont beaucoup à gagner à travailler ensemble, et beaucoup à perdre si elles ne peuvent parvenir à une entente.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Liu Xiang passe facilement les qualifications pour la finale du 110 mètres haies
Le président chinois rencontre le chef de l'Etat malaisien pour discuter des relations bilatérales
France : réchauffement timide de l'industrie, mais beaucoup de soucis encore
Les répercussions de l'affaire Jean Sarkozy
L'Occident n'est pas qualifié pour demander à l'Afrique de se méfier de la Chine
Le voyage du président Obama en Chine fait souffler un vent nouveau
La 'culture chinoise' aux yeux d'un étranger