Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 29.09.2011 09h02
La fuite de la richesse en consommation à l'étranger attire une grande attention (3)

Le déversement de richesse vers l'étranger attire l' attentions

Les dépenses en produits détaxés des touristes chinois ont atteint 650 millions d'euros en 2010. Le déversement de richesse en consommation vers l'étranger a attiré de plus en plus l'attention.

Selon JnocNews, d'après les enquêtes de plusieurs organisations japonaises sur les touristes chinois à destination du Japon, leur principal objet est de faire des achats, occupant 80%. En août, les dépenses des touristes chinois au Japon (sauf celles dans l'immobilier) ont atteint 29,9 milliards de yens. Ils ont aidé même l'industrie japonaise de la vente au détail à sortir de la période difficile après le séisme.

D'après l'article, ce déversement de richesse vers l'étranger de la Chine sera de plus en plus rapide à l'avenir. On estime qu'au moins 500 000 Chinois riches devraient effectuer leurs dépenses au Japon en 5 ans. C'est à dire déplacer 15 milliards de dollars de pouvoir d'achat du marché intérieur. Dans ce cas là, il ne faudrait peut-être pas encourager la consommation excessive des touristes chinois à l'étranger.

Selon le premier « Liver blanc sur le marché du tourisme de luxe de la Chine » publié conjointement par Hurun Report et ILTM Asia, les dépenses des touristes chinois ont augmenté de 91% en 2010. La partie continentale de la Chine est devenue pour la première fois le pays de consommation numéro un. Et en effet, le grand écart de prix est la principale raison des achats des chinois à l'étranger. En plus, le renouvellement rapide des produits et les services de haut niveau sont d'autres raisons importantes.

« Ce qui est endommagé par la fuite de la capacité en consommation à l'étranger n'est que les droites de douane perdus. Un grand nombre de produits achetés à l'étranger n'est pas calculé dans les statistiques des douanes ce qui provoque la sous-estimation du volume de l'importance de dizaines millions de dollars et le jugement sur l'équilibre du commerce » , a indiqué Yao Jian, l'ancien porte-parole du ministère chinois du Commerce.

D'après des experts, pour contrôler la fuite de la capacité de consommation des Chinois, il ne faut pas seulement baisser les droits de douane, diminuer les maillons de circulation, innover le mode de consommation, renforcer le contrôle et la surveillance du marché, mais aussi établir l'image des régions d'origine en créant des marques chinoises de premier niveau mondial.

[1] [2] [3]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la RPDC mettent l'accent sur la promotion des relations bilatérales
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation
La Chine doit diversifier ses investissements
Une génération instable a-t-elle surgi en Europe ?