Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.01.2011 08h48
Les jeunes hommes timides font appel aux « artistes de la séduction » (2)

« Je ne crois pas aux techniques de séduction enseignées par ces opportunistes » a indiqué He Lina. « N'est-ce pas le destin qui guide les rencontres? ». Elle a indiqué que le comité allait organiser des soirées dédiées aux rencontres le mois prochain dans le but d'offrir une alternative au « artistes de la séduction ».

Toutefois, ces « professeurs de rencontre » répondent à un véritable besoin: de nombreux jeunes hommes sont terriblement timides et ne peuvent approcher une jeune femme. Ils ne savent pas comment faire le premier pas et ont besoin de quelqu'un pour l'apprendre.

« Mes parents ne m'ont jamais autorisé à sortir avec une fille avant mon entrée à l'université » a confié un étudiant de 25 ans, originaire de Beijing et surnommé « Carat », qui a suivi ce type de cours.

« Aujourd'hui, ils veulent que je trouve une petite-amie avant d'être diplômé, mais je ne sais pas comment » a admis Carat.

Certains « professeurs de rencontre » demandent plus de compréhension de la part du comité et du gouvernement quant à cette activité.

« Le secteur des cours de rencontre est nouveau, les problèmes sont donc inévitables » a indiqué Wu Leji, un des premiers à s'être lancé dans cette activité à Shanghai il y a deux ans en organisant un « camp d'art de la séduction ».

« Il est possible que certains se lancent dans cette activité dans le but d'escroquer les jeunes hommes. Mais avec une régulation plus sévère et plus de contrôles, je pense que ce secteur à un bon potentiel » a-t-il indiqué aux journalistes.

[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine reçoit une invitation de l'Iran à visiter ses usines nucléaires
Le froid intense se poursuit au sud de Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse