Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.12.2010 07h48
Le Livre blanc sur la coopération économique et commerciale sino-africaine répond aux critiques de l'Occident (2)

Les échanges économiques de plus en plus renforcés

Actuellement, les produits mécaniques et électriques représentent plus de 50% des exportations de la Chine vers l'Afrique. Cette année, les produits industriels africains, comme ceux de l'acier, du cuivre, des engrais commencent à entrer sur le marché chinois, de plus, les exportations agricoles africaines vers la Chine sont aussi en progression.

Depuis 2005, la Chine donne à certains pays africains les moins dévéloppés (qui ont établi des relations diplomatiques avec la Chine) le traitement de tarif zéro sur les marchandises exportées. En juillet 2010, les marchandises bénéficiant de ce traitement couvraient 4 700 lignes tarifaires, et elles s'élargiront jusqu'à 95% des produits sur « Les tarifs des importations et exportations des Douanes de la République populaire de Chine».

Les entreprises chinoises en Afrique insistent sur l'utilisation de l'« indigène » au cours des affaires en employant un grand nombre de personnes locales. Cela aide à renforcer les capacités de développement autonome du pays. Le « Livre blanc » a cité l'exemple d'une compagnie minière en Zambie, qui a non seulement investi dans une usine pour améliorer l'efficacité de l'utilisation des ressources en cuivre locales, mais a aussi fait une promesse lors de la crise financière, qu'elle "ne réduirait pas d'une tonne la production, ne se séparerait d'aucun employé et ne diminuerait pas les investissements. ».

Elle a été la seule entreprise étrangère parmi les 7 entreprises minières étrangères qui a procédé au « non-licencement non-coupure ».


[1] [2] [3]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
La Chine rejette les critiques du Vatican sur ses affaires religieuses
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher