Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 

Quel est le désir réel de « retraite » du Dalai Lama?

Tibet: Le président de région accuse le dalaï-lama de tenter vainement de rétablir l'ancien régime lors d'une allocution télévisée

Le président de la région autonome du Tibet, Padma Choling, a prononcé une allocution télévisée le 27 mars à Lhassa, à la veille de la Journée d'émancipation du million de serfs tibétains.
 

Les tibétologues doutent du désir réel de « retraite » du Dalai Lama

Un tibétologue chinois a exprimé mercredi ses doutes au sujet de la « retraite » réelle du Dalai Lama de son rôle politique, décision qu'il a proclamée ouvertement.
 

Le projet de retrait du Dalai Lama de la vie politique est une absurdité

L'annonce par le Dalai Lama de son projet de retrait en tant que chef politique du « Gouvernement Tibétain en exil » est une « absurdité totale », a déclaré jeudi un haut législateur de la Région Autonome du Tibet.
 

Un législateur tibétain dédaigne le "show politique" du Dalaï Lama

Un législateur tibétain a dédaigné les propos du Dalaï Lama qui a évoqué sa "retraite", indiquant jeudi que cela n'était qu'un autre mensonge, un effet de manche et un "show politique" sans conséquences sur la stabilité du Tibet.
 

Le Dalai Lama, un loup en habits de saint

Le Chef du Parti du Tibet, Zhang Qingli, a une fois de plus dit lundi que le Dalai Lama était un « loup en robe de moine » et critiqué de nouveau la clique du Dalai Lama, qui ne souhaite que faire éclater la Chine.
 

Venez voir ce qu'est le vrai Tibet et sa situation actuelle

Seule la stabilité permet de connaître des avancées significatives au Tibet, selon son secrétaire du comité du Parti

« Le développement à grandes enjambées est la première priorité au Tibet, mais la stabilité est également primordiale. Sans la stabilité, il ne peut y avoir de développement. Des troubles feraient reculer la société de plusieurs années », a déclaré Zhang Qingli, député de l'APN et secrétaire du comité du Parti pour le Tibet.
 

Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet

Le 28 mars est le « Jour de l'émancipation des serfs », une journée fêtée par plus de 2,9 millions de personnes de tous les groupes ethniques dans la Région Autonome du Tibet. Ce jour-là en 1959, une réforme démocratique a été mise en place, sous la direction du Parti Communiste Chinois, qui qui a renversé le féodalisme théocratique et libéré des millions d'esclaves et de serfs, et inauguré une nouvelle ère dans l'histoire de la région.
 

La population tibétaine est satisfaite de la situation actuelle, selon un conseiller suisse

Bruno Zuppiger, président du Groupe parlementaire Suisse-Chine, et huit d'autres conseillers suisses ont effectué une visite à leurs propres frais en août 2010 au Tibet. Selon lui, ce qu'ils ont vu et entendu à Lhassa a changé leurs préjugés sur le Tibet, et le voyage a été une « expérience significative », a-t-il dit à la presse chinoise.
 

60 ans de changements évoqués par un tibétologue

Le docteur Zhou Wei, directeur de l'institut de la société et de l'économie du Centre d'études tibétologiques de Chine (CETC), a évoqué le 23 mars les changements que le Tibet a connus depuis la libération pacifique il y a soixante ans.
 

La Chine publie un manuel sur le Tibet

Un manuel présentant des informations élémentaires sur le Tibet a été publié mardi pour marquer le 60e anniversaire de la libération pacifique de la région cette année.