Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 09.12.2011 16h14
Les travailleurs migrants préfèrent définitivement la ville à la campagne (2)

En moyenne, les répondants ont passé 4,7 années environ dans les zones urbaines, et près de deux-tiers des personnes interrogées ont travaillé dans deux ou plusieurs villes.

Près de 80% ont changé de travail une fois. L'enquête a aussi montré que les hommes ont tendance à changer de travail plus fréquemment que les femmes. Ainsi, la totalité des 1 137 sondés hommes ont changé quatre fois d'emploi en moyenne, soit près d'une fois de plus que les femmes.
A la question « Comment vous voyez-vous dans les deux prochaines années ? », plus de 60% se disent optimistes, alors que seuls 2% se prédisent un avenir sombre s'ils continuent à vivre en ville.

Le déplacement vers les villes du surplus de main d'oeuvre est un processus inévitable en Chine, car la quantité de terre arable par tête y est parmi les plus faibles du monde, ce qui ne génère que de faibles bénéfices, a dit Zhou Tianyong, Professeur à l'Ecole du Parti du Comité Central du Parti Communiste Chinois, sur son microblog Sina Weibo.

Le fait que la plupart des ressources éducatives et lédicales sont situées en ville contribue aussi à la préférence des travailleurs migrants pour la vie urbaine, a t-il ajouté.

« Les travailleurs migrants ne devraient pas être traités comme de la main d'oeuvre à bon marché, et bien au contraire, le Gouvernement devrait répondre à leurs besoins de développement pour créer une société harmonieuse », dit Jing Tiankui, ancien directeur de l'Institut de Sociologie de l’Académie Chinoise des Sciences Sociales.

Duan Chengrong, professeur à l'Ecole de Sociologie et de la Population à l'Université Renmin de Chine, pense quant à lui que le Gouvernement devrait accorder la priorité à l'extension de la couverture du réseau de sécurité sociale en faveur des travailleurs migrants et s'assurer que leurs enfants ont un accès égal à l'éducation, qui est un des principaux soucis des travailleurs migrants.



[1] [2]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et l'Islande se félicitent pour 40 ans de bonnes relations diplomatiques
Nouvelles principales du 9 décembre
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan