Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 28.03.2011 16h17
Oubliez le vin... et craquez pour des thés rares et exotiques !

En 2009, la Chine comptait 1,86 millions d'hectares consacrés à la culture du thé, la plus grande surface du monde. La Chine a également produit la plus grosse quantité de thé dans le monde cette même année, récoltant 1,35 millions de tonnes. Plus de 80 millions de personnes travaillent dans cette industrie, soit en tant que cultivateurs, ouvriers ou commerçants. Pourtant, la Chine ne possède aucune marque internationale forte parmi ses 70 000 entreprises.

« Nous pensons que l'avenir appartient au thé de haut niveau qui peut suivre la voie de la qualité des vins français, en ce que les consommateurs seront attentifs aux variétés et aux zones de culture, tandis que le thé de basse qualité sera traité de la même manière que le fait Lipton », a dit M. Wu.

Bien que M. Wu dise ne pas croire que le thé à 60 000 Yuans le kilo aura un effet sur le marché régulier, le public sait que seules les meilleures variétés poussabt sur des sites très limités auront une valeur d'investissement. Tout comme pour le vin, les sites de culture du bon thé nécessitent les températures, l'ensoleillement et l'humidité les plus adéquats, pour leurs variétés spécifiques et locales. De plus la production doit être limitée.

Comme la culture du thé s'est développée en Chine sur des milliers d'années, les gens commencent à apprécier la forme des feuilles aussi bien que leur parfum. Ce souci esthétique, qui a réduit l'offre disponible, a pour conséquence que seules les feuilles présentant le meilleur aspect pouvant justifier les plus hauts prix sont récoltées dans certaines zones.

Certains disent que les nouveaux riches chinois reviennent ainsi aux temps anciens tels qu'ils ont été décrits dans la littérature, où l'on est témoins des rites entourant la dégustation du thé par la noblesse. Ainsi, dans « Le Rêve dans le Pavillon Rouge », Miaoyu, une nonne très belle, cueille t-elle le meilleur des fleurs de prunier avant de les enfermer dans une jarre scellée et placée sous terre pendant cinq ans, créant un breuvage arômatique qui devient un thé de grande valeur.

Il est une société chinoise de thé moderne qui rêve de diffuser une image aussi puissamment évocatrice dans le monde. La Sichuan Emei-shan Zhuyeqing Tea Co Ltd, une des plus grandes sociétés de Chine en termes de ventes, vend-elle son produit-phare le thé « Printemps et Automne de la Dynastie Han » à 23 800 Yuans pour une boîte de présentation de 500 grammes. Toutes les feuilles ont une forme parfaite, et même la boîte rappelle la Dynastie Han (206 av. JC-220 ap. JC), avec sa peinture noire et rouge.

Cette entreprise possède à present plus de cent boutiques en Chine. Il y en a quinze à Beijing. Certaines sont situées à proximité de supermarchés de haut de gamme comme BHG. Les amateurs peuvent y déguster un échantillon et inspecter les boîtes. La série des « Lun Dao », offerte dans des boîtes dessinées par Chen You-jian, célèbre designer d'art de Hong Kong, sont vendues à près de 3 000 Yuans la pièce, et elles sont considérées comme des pièces de collection.

Le prix des meilleurs thés montant, les afficionados fortunés songent maintenant à mener eux-mêmes les contrôles de qualité, pour limiter leurs risques. Ainsi de M. Li, un artiste de Beijing, qui a refusé de donner son nom complet, possède t-il deux théiers dans la plantation de l'un de ses amis, située au sommet des Montagnes Jaunes, dans la Province de l'Anhui, là où est cultivé le rare thé vert Huangshan Maofeng. Il offre ce thé en tant que cadeau spécial à ses nouveaux partenaires d'affaires.

« Quelque 10% de nos clients apportent leur propre thé à la maison de thé », a dit Zhu Jinwu, propriétaire de la Maison de Thé Tianchashuiji à Beijing. « Certains ont reçu des thés de prix offerts par leurs amis ou partenaires d'affaire. Ils veulent que leur thé soit infusé de manière professionnelle ici, où l'eau et les techniques sont meilleures. Parfois, ils veulent aussi que nous les aidions à évaluer la vraie valeur de leur thé », a t-il ajouté.


[1] [2] [3]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PIB chinois représentait 9,5% de celui du monde en 2010
La Chine va recruter du personnel pour la recherche et le développement des avions gros porteurs
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?