Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 18:33(GMT+8), 04/07/2001
MONDE  

Les Etats-Unis et le Vietnam concluent un accord pour effectuer des recherches conjointes sur l'Agent orange

Les Etats-Unis et le Vietnam ont conclu un accord de recherches conjointes sur les effets de la contamination de l'Agent orange, un défoliant déversé massivement sur le Vietnam par l'armée américaine pendant la guerre entre les deux pays.

Washington et Hanoi se sont également mis d'accord pour organiser, en avril 2002 au Vietnam, la première conférence scientifique sur l'Agent orange, qui pourrait causer le cancer, l'avortement et des malformations de naissance.

Conformément à l'accord, les scientifiques des deux pays effectueront une étude sur la recherche de la dioxine, contenue dans l'Agent orange, dans les sols et les sédiments.

Des scientifiques américains ont détecté dans une étude récente que le niveau de dioxine dans le sang chez des Vietnamiens est beaucoup plus "élevé" que celui d'il y a trois décennies après que l'armée américaine eut arrêté d'utiliser l'Agent orange dans la guerre.

Pendant la guerre du Vietnam qui a pris fin en 1975, l'armée américaine avait déversé sur le pays des millions de litres d'Agent orange.

Le gouvernement vietnamien estime qu'environ un des 78 millions d'habitants est exposé à ce produit chimique. Des milliers d'Américains sont également devenus victimes de l'Agent orange.




Sous Cette Rubrique
 

Les Etats-Unis et le Vietnam ont conclu un accord de recherches conjointes sur les effets de la contamination de l'Agent orange, un défoliant déversé massivement sur le Vietnam par l'armée américaine pendant la guerre entre les deux pays.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.